MANOS HADJIDAKIS

Par défaut

manos-hadjidakis-1

 

Le samedi 29 novembre 2014, à la salle Pétrarque à MONTPELLIER, PHILIA nous a offert un magnifique récital de chansons du répertoire et de l’œuvre immense de Manos HADJIDAKIS.

Nous avons vécu un moment musical exceptionnel. Ce spectacle, préparé, conçu, et chanté par les membres du groupe PHILIA a ravi et conquis le public qui les a longuement ovationnés et applaudis.

Michel DINIAKOS, nous a raconté la vie de ce grand compositeur disparu en 1994 ; Manos était un personnage aux multiples facettes qu’il a su faire briller dans tous les domaines qu’il a abordés : la poésie, la musique, la danse, le théâtre, le cinéma, la politique, etc. Le récit de Michel, très documenté par des photos et vidéos projetées sur un écran, était entrecoupé de chansons lui rendant hommage.

Là-aussi, PHILIA a été fantastique ! Les duos de Michel et de Yola étaient particulièrement émouvants et forts, tandis que la douce tessiture de Michel ODOUL nous berçait dans de belles mélodies… Les gracieuses vibrations de la flûte de Nicky nous ont charmés,alors que les envolées endiablées du bouzouki de Dimitri ont fait vibrer les pierres de la salle ! Il a joué également du piano,  soulignant ainsi quelques chansons. Quant aux percussions de Vincent, elles étaient en totale harmonie, et pimentaient agréablement certains chants. Bref, vous l’aurez compris, ce récital nous a REGALES !!

Je n’ai pas pu malheureusement filmer cette soirée ; l’éclairage ne permettait pas de bonnes prises. Alors, pour ceux que cela intéresse, et pour mieux connaître Manos HADJIDAKIS, je suis allée pour vous, mendier auprès de M. GOOGLE, quelques renseignements que je vous livre avec plaisir ci-dessous :

Manos Hadjidakis,  est l’un des plus grands compositeurs grecs actuels. Il a fait sortir  de l’oubli (avec Tsitsanis) le rébétiko et a mêlé dans sa musique les traditions grecques, la musique occidentale, le classique, le jazz et même le rock. Il est intéressant de savoir qu’en 1948, Hadjidakis provoque un tollé en donnant une conférence sur le rébétiko. Il entend offrir à cette musique urbaine, populaire et, jusqu’alors, méprisée et considérée comme une musique de voyous des bas fonds, une place neuve dans le paysage musical grec.

Il introduit d’ailleurs le bouzouki, instrument emblématique du rébétiko, dans sa propre production. C’est notamment le cas dans sa suite pour orchestre « Le sourire de la Joconde » (vous trouverez une vidéo plus bas).

 La plupart de ses compositions fait aujourd’hui partie des classiques de la musique et de la chanson grecque.

Manos Hadjidakis a eu une carrière internationale et une reconnaissance universelle.  Les enfants du Pirée est sans doute la chanson du compositeur la plus connue, interprétée par Mélina Mercouri dans Jamais le dimanche  de Jules Dassin (1960) qui lui a valu l’Oscar de la meilleure chanson en 1961 :

 

On retrouve dans la vidéo ci-dessous, un extrait d’une  émission de télévision française, où Mélina Mercouri et Manos Hadjidakis chantent ensemble Kyr Antonis (Monsieur Antonis) dans les années 60 :

 

 

Nana Mouskouri est l’une des égéries de Manos Hadjidakis. Dans la vidéo ci-dessous, elle chante alors qu’il l’accompagne au piano, Lune de papier. Elle rappelle (en français) que le compositeur a mis en musique de nombreux poètes grecs dont Nikos Gatsos :

 

En 1986, lors d’un concert à l’Agora romaine d’Athènes avec Elli Paspala et Vassilis Lekas :

 

Le sourire de la Joconde, que j’affectionne tout particulièrement :

 

Pour les insatisfaits, et curieux,  allez surfer sur la toile, où vous trouverez  pléthores vidéos, photos, infos !

 

A la fin de la soirée, Yola, dans son discours de remerciements, a dédié ce spectacle à leur ami Alain GUERRY, disparu soudainement, terrassé par une crise cardiaque. Alain GUERRY était leur ami, et filmait la plupart des apparitions du groupe PHILIA dans leurs différentes tournées.

J’ai fait promettre à Michel de nous communiquer la date et lieu où sera proposé à nouveau ce spectacle où je ne manquerai pas d’y aller pour revivre une nouvelle fois les fortes émotions que nous y avons ressenties, et où je vous engage à y aller également ! Je vous en informerai, comptez sur moi !

 

En attendant, les zamis, bizatous !!!

Mariejo Goulard

 

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s